espèce suivante espèce précédente

Trachea atriplicis (Linnaeus, 1758). - La Noctuelle de l'Arroche

Noctuidae - Xyleninae - N° Leraut 1997 : 4758 - N° Robineau : 1178 liens : Lepinet, Lepiforum, INPN

Fiche complémentaire - Répartition par maille 10 x 10 km

Légende :
Observation en 2017 4 nouvelles communes en 2017
Observation en 2017 Observation en 2017
Dernière observation après 2000 Dernière observation après 2000
Dernière observation entre 1980 et 2000 Dernière observation entre 1980 et 2000
Dernière observation entre 1950 et 1980 Dernière observation entre 1950 et 1980
Dernière observation avant 1950 Dernière observation avant 1950

Liste des observateurs :

ARMANGE Edith, BARRAL Aurélie, BATOR David, BAULU Michel, BESCHE Céline, BLANC Josselyne, BOSOT Jean-jacques, BRUGGEMAN Chris, BRUNEAU Marc, BUCHLER Sandrine, CAMA Alain, CHATARD Patrice, CHATTON Thomas, D'HERT Diederik, DARDENNE Bernard, DUCEPT Samuel, FAUCHEUX Franck, FERGUSON Fred, FERRY Elise, GENOY Clovis, GIBAN Martine, GONNARD Didier, GONNARD Sabine, GRENIER Josy, GRENIER Stéphane, HOUSSET Philippe, INGREMEAU Daniel, KRUISJEN Beri, LACROCQ Jean claude, LE MERCIER Valérie, LEMAIRE Nicolas, LEMESLE Bernard, LEVEQUE Antoine, LUBACH Tjitske, M WRIGHT Peter, MARQUET Jacques, MARTIN Alan, MERLET Nathalie, MEUNIER Philippe, MONTAGNER Sylvain, MORIZET Yohan, MOTHIRON Philippe, PINET François, PONNET Alexis, ROBIN Noam, ROGGY Brice, SEYS Brigitte, SPRING Nigel, VAN MIDDELKOOP Ruud, VANDROMME Denis, VIGNERON Jean, VILLATTE Raymond, WAUTERS Guido,
Trachea atriplicis Trachea atriplicis

cliquer pour agrandir

Nombre d'observations dans la base : 326
Nombre de communes avec présence : 57Nombre par commune
Nombre de mailles 10 x 10 km avec présence : 39
Couverture du département : 43.33 % (% du nombre de mailles)
Indice de rareté = 56.7. Espèce très commune (CC)voir calcul



Statut au 19ème de Trachea atriplicis

SAND Maurice, 1879. Catalogue raisonné des Lépidoptères du Berry et de l’Auvergne

Nohant (Indre), C. à la miellée, du 10 juin au 25 juillet. Chenille sur les oseilles en septembre, octobre, bords des ruisseaux et sur les renouées (Polygonum aviculare et dumetorum). (page 59).