espèce suivante espèce précédente

Clossiana dia (Linnaeus, 1767). - La petite Violette

Nymphalidae - Heliconiinae - N° Leraut 1997 : 3484 liens : Lepinet, 6pattes, Lepiforum, INPN

Fiche complémentaire - Répartition par maille 10 x 10 km

Légende :
Observation en 2017 1 nouvelle commune en 2017
Observation en 2017 Observation en 2017
Dernière observation après 2000 Dernière observation après 2000
Dernière observation entre 1980 et 2000 Dernière observation entre 1980 et 2000
Dernière observation entre 1950 et 1980 Dernière observation entre 1950 et 1980
Dernière observation avant 1950 Dernière observation avant 1950

Liste des observateurs :

ARDIBUS Frederique, AUCLAIR Déborah, BATOR David, BOUCHER Sylvie, BOUREAU Jacques, BOYER Pierre, BRUNEAU Marc, CHATTON Thomas, CHOREIN Adrien, D'ATHIS Franck, DANEL Alizée, DARDENNE Bernard, DECONCHAT, DELASSISE A, DEMANGE William, DEZECOT Gilles, DOHOGNE Romuald, DROUET Eric, FOUCHER Marie-Christine, GARDERE Chrystele, GIBAN Martine, GONNARD Didier, GONNARD Sabine, GUILLOTON Jean-Alain, HOUSSET Philippe, INGREMEAU Daniel, JARDIN Georges, KRUISJEN Beri, LACROCQ Jean claude, LANIÈCE Manon, LE MERCIER Valérie, LEMESLE Bernard, LETT Jean-Michel, LUBACH Tjitske, MARQUET Jacques, MARTIN Didier, MELLET Corinne, MONTAGNER Sylvain, MORIZET Yohan, PREVOST Michel, PRUVOST Jean-Marie, ROBIN Noam, ROIGNANT Marie-Pierre, SERRURIER Bruno, SEYS Brigitte, VAN BEUSEKOM Camille, VANDROMME Denis, VILLATTE Raymond, WILLIAMS Tony,
Clossiana dia Clossiana dia Clossiana dia Clossiana dia Clossiana dia Clossiana dia

cliquer pour agrandir

Nombre d'observations dans la base : 335
Nombre de communes avec présence : 71Nombre par commune
Nombre de mailles 10 x 10 km avec présence : 47
Couverture du département : 52.22 % (% du nombre de mailles)
Indice de rareté = 47.8. Espèce très commune (CC)voir calcul


- Espèce déterminante pour les ZNIEFF en Région Centre



Statut au 19ème de Clossiana dia

MARTIN René, 1888. Les Lépidoptères du département de l’Indre.

Extrêmement répandue ; elle apparaît au 18 avril dans les landes, les brandes, les clairières et les près, voltige doucement au ras du sol et se pose à tout instant sur les vipérines, les fleurs d’yèble et de carottes, le thym, le serpolet, les œillets. On ne la voit plus après le 20 août. On observe trois mâles pour une femelle.

SAND Maurice, 1879. Catalogue raisonné des Lépidoptères du Berry et de l’Auvergne

Nohant (Indre), C. 23 avril, 5 juillet. (Deux générations). Chenille en juin, septembre, sur les violettes et pensées.